Comment choisir son revêtement de tennis de table Comment choisir son revêtement de tennis de table

Comment choisir son revêtement de tennis de table ?

Une fois que vous avez sélectionné votre bois, vous pouvez choisir le revêtement de votre raquette. Le revêtement est composé de mousse et de caoutchouc et se colle sur le bois de la palette. Avant octobre 2021, les hautes instances du tennis de table autorisaient seulement les revêtements de couleur rouge et noir. Aujourd'hui, il est possible de choisir une couleur différente pour votre revêtement.

Glossaire des revêtements de tennis de table

Glossaire revêtements Tennis de Table Glossaire revêtements Tennis de Table

Revêtement : Le revêtement représente la mousse qui est posée sur le bois et le caoutchouc qui couvre cette même mousse ; le caoutchouc est donc la surface qui subit l'impact de la balle contre la raquette.

Mousse : Tendre ou dur pour offrir différents avantages, la mousse se trouve entre le caoutchouc et le bois.

Caoutchouc : Le caoutchouc ou le topsheet est la surface extérieure à la raquette de couleur rouge, bleu ou encore noir. En contact permanent avec la balle, il est élastique et résistant et avec des picots répartis uniformément sur sa surface(10 à 30 picots par cm²) ou lisse.

Critères pour choisir son revêtement

Critères bois tennis de table Critères revêtement tennis de table

Les caractéristiques d'un revêtement de tennis de table sont aussi importants que le bois de la raquette. Elles se choisissent en fonction de votre niveau de jeu et de votre style de jeu.

Les types de revêtements

Il existe 4 types de revêtements.

Backside : Le revêtement backside est le plus courrant au tennis de table car il est le plus polyvalent. Il est reconnaissable grâce à sa face lisse et ses picots tournés vers l'intérieur. Le caoutchouc du revêtement offre de l'élasticité et de l'adhérence. Il peut convenir à tout type de jeu.

Soft : Contrairement au revêtement backside, le revêtement soft possède des picots tournés vers l'extéreur. C'est un revêtement peu sensible aux effets adverse qui est rapide avec une faible adhérence. Il permet un jeu à base de contre la table ou de frappe.

Picots : Le revêtement picots ressemble au soft avec ses picots tournés vers l'extérieur. Les picots de ce revêtement sont d'une longueur comprise entre 1,5 et 2 mm. Utiliser ce type de revêtement surprendra vos adversaires au détriment d'offrir un bon contrôle. Ce revêtement est conseillé pour les défenseurs jouant plus ou moins loin de la table.

Anti-Top : Les anti-top, aussi appelés anti-spin, ressemblent aussi aux backsides et possèdent une adhérence très faible. Ce revêtement est lent et très peu sensible aux effets adverses. Ils sont conseillés aux pongistes ayant une tactique basée sur la défense.

Les types de revêtements Les types de revêtements

La dureté de la mousse

La mousse d'un revêtement peut avoir une dureté différente d'une raquette à une autre et est comprise entre 25° et 56°.

Mousse tendre (de 25° à 35°) : Permet au pongiste d'obtenir du contrôle .

Mousse médium : Offre un équilibre entre le contrôle et la vitesse.

Mousse dure (de 35° à 56°) : Améliore la vitesse, mais diminue le contrôle.

L'épaisseur du revêtement

L'épaisseur maximale autorisée du revêtement en tennis de table par l'ITTF est de 4 mm, comprenant l'épaisseur de la mousse, la matière adhésive et du caoutchouc. Contrairement à l'épaisseur du caoutchouc qui est limité à 2 mm, l'épaisseur de la mousse n'a pas de limite, sauf pour ne pas excéder les 4 mm total du revêtement. En effet, cette épaisseur varie entre 0,6 mm et 2,5 mm. Par exemple, un caoutchouc de 2 mm est associé avec une mousse de la même épaisseur ou un caoutchouc de 1,5 mm est associé à une mousse de 2,5 mm.

Plus la mousse est fine (entre 0,5 et 1,5 mm), moins le jeu sera dynamique, mais favorisera le contrôle et l'adhérence en améliorant le temps de contact de la balle contre le revêtement. Plus la mousse est épaisse (entre 1,9 et 2,5 mm), plus le jeu sera rapide avec un effet catapulte, au détriment de la sensation ; la mousse épaisse est donc déconseillée pour les débutants. Cependant, il est possible qu'une épaisseur inférieure à 2 mm possède du stockage d'énergie, la rendant plus rapide que les mousses de plus de 2 mm et compliquant l'apprentissage du tennis de table. Afin de choisir au mieux l'épaisseur de la mousse, il faut se fier à son style de jeu et c'est au fur et à mesure de l'apprentissage que vous le découvrirez.

Style de jeu Style de revêtement Dureté de la mousse Epaisseur de la mousse
DEF Picot côté revers et Backside pour le coup droit Mousse tendre Mousse fine
DEF+ Picot côté revers et Backside pour le coup droit Mousse tendre Mousse fine
ALL- Picot ou Anti-Top côté revers et Soft pour le coup droit Mousse médium Épaisseur médium
ALL Soft sur les 2 faces Mousse médium Épaisseur médium
ALL+ Soft sur les 2 faces Mousse médium Épaisseur médium
OFF- Soft sur les 2 faces Mousse dur Mousse épaisse
OFF Soft sur les 2 faces Mousse dur Mousse épaisse
OFF+ Soft sur les 2 faces ou un côté Soft et l'autre Backside Mousse dur Mousse épaisse